5 conseils pour se remettre à lire

Avant d’entrer dans le supérieur j’avais un temps presque infini pour lire. Cela dit, je vivais en internat et ma vie sociale était proche de zéro. Cependant je ne regrette pas ces années d’études. Ma filière littéraire m’ayant offerte un emploi du temps parfait pour m’adonner à la lecture, je me donnais à cœur joie à ce passe temps. Ainsi, je me prenais pour Hermione Granger dans les couloirs de mon abbaye (les résultats en moins, l’uniforme moche en plus), les bras chargés de livres.

img_6178
la frange en moins

Maintenant que je joue à la grande personne et que je peux dire « j’ai pas le temps, je croule sous le taf. Mais on peut se voir le 30 février si tu veux, c’est mon seul créneau » j’avais tendance à repousser mes moments de lecture, parce que j’avais autre chose à faire, que j’avais des gens à voir, qu’il y avait trop de bruit autour de moi, que j’avais la flemme et que je me cherchais des excuses.
Puis, ça a fait « tilt » dans ma tête. J’en avais assez d’avoir l’esprit en friche, de tourner autour des mêmes références. Du coup, hop ! J’ai recommencé subitement à lire !
Voici quelques conseils pour toi, qui souhaite retrouver un peu de temps avec tes amis les livres, même si tu as un emploi du temps de ministre !

1) LES TRANSPORTS SONT TES AMIS !

Eh oui ! C’est tout bête, mais que tu sois en métro, bus, taxi, calèche, voiture avec chauffeur, jet privé…Tu peux t’adonner le temps du trajet à la lecture ! Même si c’est pour une station, ça te donnera l’occasion d’avancer de quelques pages.

Mon conseil : Pose ton livre sur le dos de ton voisin en heure de pointe. S’il te le reproche, explique-lui que tu n’as pas de temps à perdre et que tu dois absolument finir ce livre pour ta thèse. Ceci ne marche que pour les livres un peu intellectuels, comme 50 nuances de Grey (si tu souhaites travailler ton anatomie.)

2) REND UTILE TES INSOMNIES !

Si tu es comme moi et que ton sommeil est aussi fréquent que le 29 février, maximise ton temps à avancer dans ta lecture. Quelques chapitres et tu auras l’esprit vidé des problèmes de ta journée, le cerveau plus apaisé pour t’endormir.

Mon conseil : Fais attention, cela ne marche pas sur les romans policiers, à suspens ou d’épouvantes, sinon, tu viens de trouver la cause de tes insomnies.

3) DONNE TOI DES OBJECTIFS

C’est peut être là que je vais passer pour une grande malade, mais c’est un conseil qui marche pour moi. Fais-toi des listes, donne-toi des objectifs et fais marcher le challenger qui est en toi ! Depuis que je le fait, j’ai une liste de lecture d’au moins 10 livres par mois (ça peut être plus, comme ça peut être moins. Chacun son rythme, il n’y a pas de bonne ou de mauvaise réponse)

Mon conseil : prend des notes. Le but n’est pas de faire un commentaire détaillé mais de noter tes impressions sur le livre. Une émotion, un passage, une association d’idée, une critique. Ainsi, il restera gravé dans ta mémoire et tu pourras t’en resservir le moment venu (comme pour briller auprès de tes beaux parents, par exemple).

4) PARLES-EN AUTOUR DE TOI

Telle une spirale positive, le fait de parler ce que tu lis va te rendre chiante comme une pierre entrainer tes amis à discuter de leur lectures (si tes amis ne savent pas lire ce n’est pas mon problème). Du coup, forcement, tu défendras (ou pas) ta lecture, eux te donneront envie de lire plus, et hop ! Tu deviens plus intelligent !

Mon conseil : Essaye les cafés littéraires, c’est un moyen sympa pour rencontrer de nouvelles personnes et en plus, ils auront au moins tous un point commun avec toi : déjà, ils respirent, et en plus, ILS SAVENT LIRE.

5) IL N’Y A PAS DE BONNES OU DE MAUVAISES LECTURES

3251822212_1_64_MYv395va

Ok, certaines choses sont plus assumables que d’autres (j’avoue j’ai cru mourir lorsque l’on m’a vu lire Kant). Mais il n’y a pas de bon ou mauvais livre, seulement de mauvais écrivains. Tant que tu aimes ce livre, assume (sauf si c’est Mein Kampf, là je ne peux plus rien pour toi)

Mon conseil : Fais-toi plaisir, tout simplement. C’est le principe de la lecture (en plus de t’enrichir, même si tu finis par te ruiner en allant chez Gibert, tu n’en sortiras que plus riche intellectuellement, et ça, c’est beau !)

 

Anne Charlotte M.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s